Frottement entre les cuisses : 5 solutions pour se protéger !

Le frottement entre les cuisses, ses irritations qui se transforment en brûlure, nous sommes nombreux à en souffrir, pas que les rondes d’ailleurs. En effet, c’est une question de morphologie et pas juste de poids, des personnes minces souffrent aussi de ce souci.
La première fois que j’ai eu cette brûlure entre les cuisses, je ne comprenais pas ce qu’il se passait, j’avais mal, honte et je ne savais pas quoi faire ni à qui en parler.
Alors comme beaucoup, je me suis mise aux pantalons, aux leggings pas vraiment glamour et qui me donnaient encore plus chaud sous mes robes et jupes.

Ne pas pouvoir mettre une jupe, une robe ou un short court et marcher comme tout le monde, les jambes nues, sous peine de douleurs, c’est une contrainte que je n’ai jamais supportée, un handicap pour lequel j’ai toujours essayé de trouver une solution.
J’ai essayé le talc, le monoï, le gel d’aloe vera,la vaseline, les huiles végétales, dont l’huile d’amande douce (seule ou mélangé avec d’autres huiles), le déo anti-transpirant … vraiment j’ai testé toutes les solutions que j’ai pu pour pouvoir marcher plus de 10 mètres sans souffrir.

Beaucoup de personnes ( pas que des femmes) qui souffrent de ces brûlures n’osent pas en parler, elles souffrent en silence.
Les causes de cet échauffement sont simple :
Chaleur et transpiration font de chaque petite promenade une occasion de créer un frottement entre les cuisses, qui provoque un inconfort, plus une brûlure qui donnent des plaques rouges et avec le temps des plaques de plus en plus sombres voir noir et des douleurs insoutenables.

Comment faire pour éviter cela ? Pour protéger nos cuisses et pouvoir à nouveau marcher librement, sentir l’air s’engouffrer sous nos jupes et caresser notre peau. Comment pouvoir gambader sans que nos cuisses plantureuses payent le prix ?

Voici 5 solutions pour ne plus souffrir de douleurs avec le frottement entre les cuisses :

1. Crème Bariéderm d’Uriage

Voici MA solution, celle qui a sauvé mes cuisses et m’a rendu ma liberté.
Je précise que je n’ai aucune affiliation avec Uriage et ne gagne pas un centime en parlant de Bariederm.
La crème Bariéderm d’Uriage est vraiment ma solution miracle depuis des années, dès que les beaux jours arrivent, elle devient mon compagnon et celui aussi de nombreuses rondes.
Ce qui change tout avec cette crème, c’est qu’elle ne fait pas que protéger et réparer les peaux abîmées, mais surtout elle ISOLE !
Eh oui, le secret ici c’est le bouclier protecteur qui empêche les frottements de faire des dégâts.

Nous n’avons pas tous la même peau donc nous n’aurons pas tous exactement la même utilisation.
Pour moi, une simple application le matin avant de sortir est en général suffisante. Par précaution, je garde un tube dans mon sac juste au cas où.
Pour d’autres, il faudra remettre de la crème plusieurs fois.
Attention, en cas de randonnées, je prévois quand même un short pour plus de sécurité, pas envie de me gâcher une journée de ballade pour un détail.

Cette crème grasse est sans odeur, la texture est agréable, mais grasse, donc attention à ne pas tacher les vêtements et de bien faire pénétrer la crème avant d’enfiler vos vêtements.
Le prix est entre 9 et 18€ en moyenne, on peut la trouver sur internet et dans toutes les bonnes parapharmacies et pharmacie.
D’après mon expérience, elle est souvent plus chère en pharmacie.

2. Bandes anti-frottements pour les cuisses

Certaines de mes copines sont des grandes fans des bandes anti-frottements. Cela semble une bonne alternative à condition de rester sur de la qualité et d’avoir la bonne taille.
Des bandelettes de bonne qualité sont capables de vous suivre dans une salsa endiablée, sans bouger d’un millimètre et tout en vous protégeant.

Le principe, une bande de tissus avec du silicone adhésive à l’intérieur, c’est pour ainsi dire, le même principe que les bas autofixants, mais sans le bas. Les bandelettes ou bandes anti-frottement, une fois mises en place protègent les cuisses et ne glissent pas même avec la transpiration.

Étant donné ma malchance avec les bas autofixants qui finissent toujours par bouger, se tortiller sur mes cuisses, se plier, glisser … je n’ai pas testé cette solution malgré tout le bien qu’on m’en a dit.
Je ne dirais jamais assez l’importance de bien choisir la bonne taille pour ses cuisses.

Il existe 2 styles modèles, avec ou sans dentelle.
Pour les couleurs, cela reste assez classique, du chair, noir, caramel, blanc ou rouge.
Ils peuvent être considérés comme de la lingerie , sexy avec la dentelle.
Déjà vu dans les défilés avec Chromat à New York, cela en pose niveau tendance et fashion. On a pu aussi voir un défilé de la marque Bandelettes au Full Figured Fashion Week 2016 ( vidéo ci-dessous).
C’est surtout une option facile à utiliser au quotidien, discret et qui permet de retrouver sa liberté de mouvement.
C’est aussi un accessoire utilisé par des sportifs et des danseurs.

Où trouver des bandes anti-frottements :

BandelettesAsosMs ModeAmazonBoohooNew-Look EbayRonde à croquerPretty little thingLa RedouteHunkemollerMishZalando
Prix entre 6€ et 26€

bandes anti-frottements - bandelettes chez Mish

3. Shorts, caleçons et leggings court, cyclistes et pantys

C’est sans doute une de solutions les moins glamours, mais les cyclistes, pantys, shorts et shortys anti-frottements qui ont largement prouvé leurs efficacités.

Évidemment, on peut tout aussi bien mettre un panty-gainant/sculptant, si il y est assez long, cela protégera suffisamment.
Pendant des années, j’ai juste mis des caleçons/cyclistes assez long pour couvrir mes cuisses, mais ne pas couvrir mes genoux pour pouvoir les porter sous mes robes et surtout mes jupes crayons.
Cela peut tenir chaud, donc faites attention si vous choisissez cette option de prendre un modèle respirant en matière naturelle comme le coton.

Maintenant il existe pleins de solutions pensées pour le souci de frottements, j’aime particulièrement l’offre colorée de snagtights (photo ci-dessous) qui permet de porter ces shorts avec une pointe d’humour sans forcément chercher à se cacher.
Vous pouvez trouver ces pièces dans des boutiques comme Snagtights, Bonprix , Ulla Popken, Amazon, Marks & Spencer, Asos

4. Crèmes anti-frottements

Barièderm est ma crème préférée, cependant il existe pleins d’autres crèmes pour protéger du frottement entre les cuisses.
Que ce soit en pharmacie, en ligne, dans les boutiques de sport … l’offre est de plus en veste et les avis divers. En effet ce qui marche sur une personne ne marchera peut-être pas sur une autre.

Parmi toutes les options existantes, j’ai essayé avec succès la crème antifriction et la vaseline Aptonia que l’on peut trouver chez Decathlon.
J’aime beaucoup la version en stick qui est très pratique à mettre dans le sac et à sortir lors d’un discret passage au toilettes pour une retouche.

stick antifriction qui protège les cuisses des frottements - Aptonia

À tester aussi : Nok de Akileïne (avec du karité qui assouplit et renforce la peau), Overstim’s crème anti-frottements (sans paraben), Anti-chafe stick de Chub rub (qui contient de l’huile de coco, de l’aloé vera, du karité) , Body glide, Lanacane anti-friction gel, Megababe Thigh Rescue anti friction …
Si vous avez testé une de ces crèmes, on aimerait beaucoup avoir votre retour en commentaire.

5. Crème bébé anti-échauffement

Connaissez-vous les crèmes contre l’érythème fessier des bébés, il se pourrait bien que ce soit aussi une bonne solution pour nos cuisses d’adultes.
Ce genre de crème a été conçu pour protéger les fesses de nos bébés du frottement avec les couches, donc exactement le même souci que nous avons avec nos cuisses.
Parmi les produits disponibles dans le commerce on trouve la crème pour le change, Bébé, Cattier – Bepanthen Pommade, Bayer HealthCare – Mitosyl Irritations, Sanofi Pasteur …

Si vous avez déjà utilisé une de ces crèmes, est-ce que cela vous a aidé ?

Il faut toujours se souvenir de choisir une crème qui non seulement répare, mais aussi protège et surtout crée une barrière protectrice pour éviter d’abîmer plus la peau. Une fois la barrière contre le frottement mis en place et la peau apaisée, vous devriez retrouver votre liberté de marcher jambes nues.

Avec ces 5 astuces vous voici prête à affronter l’été les jambes nues et libres, sans souffrance !
À côté de ces petits trucs, on ne peut que vous conseiller d’ajouter une activité physique pour aider vos jambes à être plus ferme et peut-être un peu plus fine, la marche, la danse, la natation ou encore le vélo peuvent avoir de véritable effet si on fait une ou plusieurs de ces activités avec régularité.

Quelle solution est la meilleure pour vous pour protéger vos cuisses des échauffements et des brûlures ?

Faites-nous savoir ce que vous pensez en commentant ci-dessous et en tweetant @Curvylink 
 Suivez-nous sur Twitter et Instagram et inscrivez-vous à notre newsletter, à venir.

** Cet article comprend des liens affiliés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *