14 bonnes habitudes à garder après le confinement !

Après plusieurs semaines de confinement, nous retrouvons enfin un peu de liberté, le début d’une « nouvelle normalité » (que je déteste cette expression »), dans laquelle j’espère que nous n’oublierons pas toutes les bonnes habitudes que nombreux ont pris durant cette période.
Alors avant d’avoir repris le pli de nos anciennes vies, voici une liste 14 bonnes habitudes à garder après le confinement !

1. L’hygiène et se laver les mains

Les gens sont parfois dégoûtants, d’après un sondage réalisé dans 63 pays en 2014 sur 64002 personnes, sur la question du lavage des mains après les toilettes, la France arrive à la 50e position !
Avez-vous déjà fait attention dans les toilettes publiques, combien avez-vous vu des personnes sortir des toilettes sans se laver les mains ? Alors, imaginez combien se lavent les mains avant de manger, en rentrant chez eux après avoir touché les barres de métro …

Pourtant se laver les mains, c’est un basique que l’on apprend dès le plus jeune âge, mais il semblerait que cet acte quotidien ne fasse pas partie des habitudes de beaucoup.

Alors maintenant que la nouvelle c’est répandu que se laver les mains peut sauver la vie, c’est une habitude qui on l’espère restera.
J’espère aussi que tous les restaurants mettront une jolie bouteille de gel hydroalcoolique sur toutes les tables en plus des serviettes.

Pour ceux qui n’aurait pas encore compris qu’il faut se laver les mains, je vous invite à leur envoyer la vidéo suivante.

2. Consommer local

Nous avons tous connu les soucis de pénuries, encore au moment où j’écris cet article il est difficile de trouver certains produits, ou alors à des prix honteux.
Heureusement les producteurs et les industries locaux sont venus à la rescousse.

coronavirus et pénurie

Manger des produits de saison et produits à proximité, c’est bon pour la santé, cela favorise l’économie locale et c’est bon pour le bilan carbone.
Alors évidemment, les choses ne sont pas si simple, passer en 100% local ne serait pas une bonne chose non plus, il faut un équilibre pour que les différentes industries puissent fleurir et que même les petits producteurs locaux puissent se développer.

fruits et légumes après le confinement

Toutefois, avec le dé-confinement, il se pourrait que les industriels oublient, c’est à nous de continuer la démarche, d’acheter des produits locaux dans nos marchés ou directement chez l’agriculteur, ou encore favoriser des boulangers qui font vraiment du pain et pas juste de la décongélation en masse … et ceci est valable aussi pour les autres produits de consommation, pas juste l’alimentaire.

3. Nature et air libre

Si comme moi, vous avez passée le confinement en ville, avec une vue sur une cour intérieure de ciment et comme seule nature vos propres plantes si vous en avez… alors vous avez sans doute aussi ressenti ce manque.
Prendre l’air, pouvoir être en contact avec la nature, même un parc, c’est indispensable pour notre bien-être et notre santé mentale.
Il serait dommage d’oublier dans le tourbillon du dé-confinement de continuer à prendre ce temps pour soi et de nature, même 10 minutes au soleil sur balcon.

un peu de nature

4. Le vélo et la marche quand c’est possible

Métro, bus … puis salle de sport pour rester en forme.
Durant le confinement nous sommes nombreux à avoir chausser les baskets et sorties les bicyclettes, alors pourquoi ne pas continuer au lieu d’aller s’amasser dans les transports, que ce soit pour aller au travail, faire des courses, ou simplement prendre l’air en famille le week-end.
Pas de besoin de performance, juste de sortir un peu des sentiers battus.

continuer à faire du vélo après le confinement

5. Le télétravail

Déjà une convaincue du télétravail avant la quarantaine, c’est un gain de temps (plus du tout de trajets), moins de dépenses (on mange à la maison) et le confort d’être chez soi. Oui, cela demande de l’organisation au départ, d’être autonome, mais cela donne aussi une grande liberté.

Autre avantage, j’ai eu contrôle par téléphone pour un appareil électronique, cela a pris montre en main un maximum de 5 min, avant il fallait prendre rendez-vous, recevoir un technicien à la maison et cela prenait au moins 30min plus la journée chez soi à attendre le technicien. J’espère vraiment que ce genre de service continuera en télé travail.

télétravail

6. Les cours en ligne

Cela existait déjà avant la quarantaine, toutefois les offres se sont multipliées depuis le début du confinement.
Franchement, quoi de mieux que d’apprendre à son rythme, de pouvoir choisir un prof pour des cours privés n’importe où dans le monde, que ce soit pour avoir de nouvelles qualifications professionnels, pour apprendre à cuisiner, peindre, jardiner…

cours en ligne

7. La méditation

Gérer le stress du confinement, les inquiétudes du futur autant de choses qui encombrent l’esprit et peuvent nous bloquer. Pour cela, la méditation est un bon moyen de retrouver le calme, d’être en pleine conscience et de mettre à part les idées parasites. Une bonne habitude pour une vie saine à garder aussi après le confinement.

méditation après le confinement

8. Les stocks de produits secs

Vous vous souvenez des pénuries des mois de mars et avril ?
Avoir un stock alimentaire tournant est une bonne façon de s’éviter la panique, pour cela pas besoin d’avoir une cave remplie de denrée (si vous avez la place, pourquoi pas), juste un placard avec quelques produits d’avance, uniquement des choses que vous mangez habituellement. L’avantage du stock alimentaire tournant, vous le manger au fur et à mesure, et le remplacer de la même façon.
Voici quelques exemples des produits que vous pouvez trouver dans un stock alimentaire tournant : riz, lentilles, flocons d’avoine, quinoa, thon en boîtes, conserves, beurre de cacahuètes, farine, sucre, sel, épices, huile, lait, confiture, thé, café, biscuits apéritifs …
Selon la place que vous avez, vous pouvez faire 1 stock pour 1 mois, 3 mois ou plus.
Pour le commencer, c’est facile, pour vos prochaines courses, prenez 2 paquets de pâtes au lieu d’un seul, profitez des grandes promotions, petit à petit.

produits secs

9. Soutenir les petits commerces de quartier

Les supermarchés, c’est bien pratique, mais les petits commerces qui sont toujours là à nos côtés prennent le temps de sélectionner leurs produits et leurs fournisseurs, fabriquent eux-mêmes juste pour nous, c’est juste une autre qualité de service.
C’est aussi du travail pour nos voisins et parfois pour nous.
Que ce soit un poissonnier près d’un port, un agriculteur dans un champ près de chez nous, un boulanger, un couturier …
Et puis soutenir les petits commerces, c’est aussi continuer le lien social avec ses voisins.

les petits commerces

10. Le sport à la maison

C’est fou tout ce que l’on peut faire depuis chez soi, même sans matériel, même sans espace. Que ce soit avec un entraîneur personnel ou juste avec des vidéos, faire du sport depuis chez soi, c’est encore un gain de temps et d’argent.
Rien n’empêche de reprendre des cours en groupe, d’aller en salle en plus pour le côté social ou pour utiliser les machines, mais le sport chez soi, sera toujours une option pour gagner du temps dans votre routine.

sport à la maison

11. Le port du masque quand on est malade

Vous vous souvenez de ce temps où tout le monde tombait malade au bureau en même temps grâce à la première personne qui était venu avec rhume. Si seulement nous avions eu un petit truc tout simple pour protéger nos collègues ?
Nous n’avons pas l’habitude de porter un masque, pourtant ce petit bout de tissus

port du masque après le confinement

12. les liens avec les voisins

Si vous avez eu de la chance, vous avez pu faire connaissance avec vos voisins durant cette période trouble. Même si on parle de déconfinement, garder ce lien, ces bonnes relations et toutes les initiatives entre voisins c’est un truc plutôt cool à entretenir, même si on trouve un vaccin ou un traitement un jour.

les voisins aux balcons

13. Les parties de carte et les thès party en vidéo avec les copines qui vivent loin.
Virtual happy hour, virtual book club, netflix party

Zoom, GoToMeeting, Hangouts, Skype, WhatsApp, Messenger … on ne compte le nombre d’applications qui permettent de se réunir tout en restant chez soi.
Durant le confinement, ces vidéos réunions ont été bien utile, que ce soit pour garder le contact, pour animer nos soirées, pour partager ou juste souhaiter un joyeux anniversaire à ceux que l’on aime.
Même si nous pourrons bientôt revoir nos collègues et des amis, garder les apéros une fois de temps à autre avec ceux qui sont loin, ou les virtual book club dans le confort de notre canapé, c’est sans doute une bonne idée.

virtual happy hour

14. Les appels à la famille

On a pas tous la chance d’avoir la famille juste à côté, même si c’est important de se voir aussi en vrai, on sait bien que la vie ne nous permet toujours d’aller voir nos parents si ils sont loin, nos frères et soeurs.
Alors un petit coup de fil, même si c’est 5 minutes, cela ne mange pas de pain et cela permet de garder le lien et de se tenir au courant.
Après tout la famille, on en a qu’une, alors même si ce n’est pas toujours facile, c’est un petit effort.

vidéo en famille

Et vous, quelles habitudes du confinement aimeriez-vous garder dans le futur ?

2 thoughts on “14 bonnes habitudes à garder après le confinement !

  1. Je suis d’accord avec presque tous les points sauf l’enseignement en ligne. Ponctuellement pourquoi pas… mes étudiants en ont ras le bol des visio et dans les filières techniques, la théorie ne remplace pas la pratique !

    1. En effet, la pratique c’est très bien aussi.
      Les cours en ligne, ce que j’aime surtout, c’est la liberté de les faire quand je peux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *