Yseult chante pour #Balmainsurseine

Yseult sur Seine pour le défilé Balmain

C’était le 5 juillet 2020, pour célébrer ses 75 ans, la marque de Haute couture Balmain se donne un coup de jeune et décide d’embarqué son défilé en bateau pour un tour sur la Seine durant la Fashion Week de Paris en temps de coronavirus.
Telle une sirène c’est la chanteuse et mannequin Yseult, toute vêtue de blanc qui donne le ton pour ce défilé maritime.
44 modèles sur une péniche, avec Olivier Rousteing un designer jeune et audacieux, un défilé conçu pour être diffusé en live sur Tiktok, une majestueuse Yseult tout de blanc vêtue et un hashtag #balmainsurseine

@balmain

A moment that we will never forget, a moment of togetherness 🖤 Dress, Suits, Dance, Repeat. #balmainsurseine

♬ original sound – balmain

Avec ce défilé, Balmain décide de passer un message, vers plus de diversité, d’amour et de mode en sortant du carcan fermé et élitiste du « front row » (premier rang) puisque tout le monde pouvait assisté au show en direct.

@balmain

What an incredible feeling it was to see everyone who came to support BalmainSurSeine. Hope you enjoyed the live, WE ARE #BALMAINENSEMBLE

♬ original sound – balmain

Plus encore, en naviguant sur le « sans-souci » c’est un message optimiste vers le futur qui est lancé ici. Balmain a d’ailleurs annoncé son souhait de faire un défilé physique avec support digital pour septembre.

https://www.instagram.com/p/CCVOv6ygkfO/

Regardez-moi cette tenue, cette cape, ce drapé et ces cheveux … Yseult est une véritable déesse.

Yseult, image de la diversité et de l'espoir pour Balmain

Jusqu’au gant blanc, ce look est incroyable, il nous ferait presque oublier que la distanciation sociale était impossible sur cette embarcation, que les masques semblaient une denrée très rare. Même les gens sur les ponts semblaient collés les uns aux autres.
Seule Yseult semble voler au dessous de tout cela.

https://www.instagram.com/p/CCWsJAqj8fr/

Pour qui prête une oreille attentive, il y a dans ce défilé beaucoup de messages pour qui sait les entendre.

https://www.instagram.com/p/CCbiiofo1MM/

Durant le défile, Balmain a rendu hommage à son histoire en faisant défilé des pièces venant des « archives », créé par Pierre Balmain lui même, mais aussi les designers qui lui ont succédé, Erik Mortensen, Oscar de la Renta et le directeur créatif du moment Olivier Rousteing.

Pas mal du tout pour la première Digitale Fashion week de Paris de Balmain.
Après, certain penseront peut-être que je chipote, mais j’aurais bien aimé qu’il y ait plus diversité dans les morphologies au-delà de la « bande-son ».
Et vous ?

Faites-nous savoir ce que vous pensez en commentant ci-dessous et en tweetant @Curvylink 
Suivez-nous sur Twitter et Instagram et inscrivez-vous à notre newsletter, à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *