etam feelfree

Etam : body positif ou hypocrite ?

Etam vient de lancer son nouveau visuel à l’approche de la Saint Valentin et reprend sa campagne #FeelFree #FrenchLiberte
Un campagne qui surfe sur l’idée de liberté, d’être la maîtresse de son destin, de ses choix… tout ça quoi.

Evidement, avec la mode body positive, la marque de lingerie a mis à la une femme plus pulpeuse, cool.
Sauf que si vous regardez bien, c’est aussi la seule à ne pas porter de culottes sexy, mais plutôt un shorty.

Alors on leur pardonne cet écart, car pour leur défilé, ils ont fait appel à Beth Ditto (qui ironie du sort, ne rentre pas dans la lingerie Etam) en 2019 à Rolland Garros comme en 2011 au Grand Palais , et ils ont eu aussi des mannequins Plus pour présenter leurs modèles.

Etam Live show 2019 – Best of

Je rechigne peut-être, mais une campagne pour me dire que j’ai le droit de choisir, cela me semble étrange, comme si nous attendions qu’on nous donne l’autorisation ?
Et puis le choix ce quoi ?
De ne pas rentrer dans la plus grande taille de culottes qui est un 44.
De ne pas pouvoir mettre leurs soutiens-gorge qui ne vont pas au delà du 100 en tour de poitrine, même s’il s’agit d’un 100E

Etam – Campagne #FeelFree 2019

En fait, je trouve cette campagne un peu hypocrite, juste faites pour rassurer les clientes habituelles qui du coup vont penser que Etam c’est pour toutes les femmes, alors que non.

Il y a plus de femmes qui porte du 46 que du 36, plus de femmes portant du 34 que 48. Ce n’est pas moi qui le dit, ce sont les chiffres de la campagne de mensurations faites par l’institut française du textile.
,Mais pourtant la marque persiste à ignorer cette grande partie de la population féminine

Pourtant, Etam sait faire de la grande taille !
Vous avez peut-être oublié, mais ils ont eu une collection ETAM PLUS qui allaient du 46 au 54, qu’on ne pouvait au début trouver qu’en allant en Grande-Bretagne, aux Etats unis ou sur eBay.
D’ailleurs, on peut encore trouver une section Plus Size (grande taille) sur le site US, avec 2 malheureux vêtements en taille 44, si c’est pas une honte ça !
Ils avaient même fini par proposer quelques modèles en France , mais n’avaient jamais vraiment joué le jeu et on arrêter assez vite finalement.

Monsieur et Mesdames travaillant chez Etam, ce message est pour vous. Pourquoi essayez-vous de surfer sur la vague body positive tout en continuant à ignorer plus de la moitié de la population féminine ?

Merci à ma soeur qui m’a envoyé la photo de la campagne 😉

Faites-nous savoir ce que vous pensez en commentant ci-dessous et en tweetant @Curvylink 
Suivez-nous sur Twitter et Instagram et inscrivez-vous à notre newsletter, à venir.

4 thoughts on “Etam : body positif ou hypocrite ?

  1. J’aimais bien quand j’étais ado, mais même à l’époque je rentrais à peine dans leurs vêtements et jamais dans leur lingerie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *