Brielle Anyea pour Swimsuit Sports Illustrated 2020

Brielle Anyea est dans le Sports Illustrated Swimsuit 2020

Brielle Anyea ne pensait pas que son physique pourrait lui ouvrir les portes du mannequinat, mais quand elle a vu Ashley Graham en couverture du Swimsuit Sports Illustrated de 2016, elle a eu le déclic et a réalisé qu’elle aussi pouvait le faire, et elle avait raison.
Mannequin grande taille de taille 46, elle fait partie de l’agence Bella Management et aussi State Management, on l’a vu posé pour des marques comme Panache ou Evans.

Pour la saison 2020, elle rejoint donc des « mannequins Plus » comme Hunter McGrady et aussi Anita Marshall ou encore Halima Aden qui n’est pas une mannequin Plus mais pose en Hijab, ce qui est une première pour ce magazine.

Brielle Anyea en bikini doré pour Swimsuit Sports Illustrated 2020

Brielle Anyea est aussi le designer derrière la marque de mannequin MissesBrie

Brielle Anyea en bikini devant une mer turquoise

Brielle a confié plus d’une fois qu’elle a du travailler très dur pour construire sa carrière.
Peu d’agences intéressées, peu de travail, beaucoup de critiques sur son physique, mais elle a persisté.
Elle a même postulé 2 fois pour faire partie des mannequins choisies par Swimsuit Sports Illustrated.

Brielle Anyea ultra sexy sur la plage

« C’est un sentiment merveilleux lorsque vous participez au changement. Cela va au-delà du simple fait d’être dans un magazine. Il s’agit de faire en sorte que les femmes se sentent mieux accueillies et ensemble. Et elles comptent. Enfin, nous pouvons voir des femmes de tous les horizons se réunir. Elles font aussi partie du club.« 

Anyea Brielle
Brielle Anyea en maillot blanc ultra sexy pour Swimsuit Sports Illustrated

Anyea n’était pas franchement à l’aise avec l’idée de porter des bikinis, mais elle a appris à sortir de sa zone de confort, à aimer son corps et quand on voit le résultat on se dit que tout se chemin d’amour de soi valait la peine.

Brielle Anyea en maillot une pièce, un kite surf passant en arrière-plan

Anyea Brielle est une preuve magnifique qu’on peut « reprogrammer » son cerveau pour apprendre à s’aimer, un très joli exemple à suivre.

Faites-nous savoir ce que vous pensez en commentant ci-dessous et en tweetant @Curvylink 
Suivez-nous sur Twitter et Instagram et inscrivez-vous à notre newsletter, à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *